Le numérique: entre inégalités sociales et levier d’insertion.

A l’ère du tout numérique il y a les internautes et puis il y a les autres… De ce constat de « fracture numérique » va naître des politiques publiques de lutte contre les inégalités sociales. Qui sont ces exclus de ce qui semble être un passage obligé d’insertion sociétale? Comment pallier « l’inégalité numérique » ?

« Fracture numérique« , « inégalités numériques » sont, depuis une décennie, des expressions communément employées pour expliciter les inégalités d’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). En effet le Centre de Ressources et d’Échanges pour le Développement Social et Urbain expose quelques chiffres révélateurs :

  • 38% des personnes sans diplôme sont internautes contre 95% des diplômés du supérieur

  • 56% des personnes ayant un revenu inférieur à 900 euros par mois le sont, contre 95% de celles ayant un revenu supérieur à 3100 euros par mois

  • 6% des plus de 70 ans sont internautes contre 99% des 12-17 ans.

Ces chiffres nous révèlent que le numérique peut renforcer la fracture sociale existante et accentuer la marginalisation des populations déjà fragilisées (non-diplômés, des personnes aux revenus les plus faibles et les personnes âgées).

L’inégalité numérique: qui, quoi, comment?

L’inégalité numérique n’est pas qu’une question d’accessibilité financière (coût d’un abonnement internet et des appareils numériques) ou géographique (« zones blanches »= zone sans internet) ou générationnelle (génération Z et Y nettement favorisées), elle est avant tout un risque de décrochage social. De fait les inégalités de compétences:

  • compétences instrumentales, liées à la maîtrise technique des outils

  • compétences informationnelles, liées à la capacité à chercher et trouver des informations pertinentes,

  • compétences stratégiques, liées à la capacité à donner un sens à ses pratiques numériques dans le cadre de son projet personnel et professionnel.

permettant de tirer le meilleur parti d’Internet, entraînent directement des inégalités d’intégration sociétale (emploie, implication citoyenne etc)

Plus que par la fréquence d’usage d’Internet, les inégalités numériques se définissent par la manière dont cet usage va favoriser l’amélioration des conditions de vie. On parle alors d’inégalités de valeur d’usage d’internet. Cette valeur d’usage est fortement corrélée avec:

  • le capital culturel (maîtrise de l’écrit, capacité à trier les informations…)

  • le capital social (effet de réseau, niveau de compétence numérique de l’entourage etc)

  • le capital économique (qualité du matériel numérique).

Pour autant les internautes , même dans les groupes sociaux traditionnellement éloignés, sont de plus en plus nombreux chaque année. Ils étaient en 2015 plus de 50 millions de français. De fait, la persistance des inégalités numériques est un sujet que les acteurs politique de la ville ne peuvent ignorer tant elle comporte de nombreux enjeux démocratiques, sociaux et économiques.

L’intégration urbaine et sociale via le numérique.

L’éventail des inégalités numériques invite à l’action publique d’autant plus qu’Internet est un outil porteur d’égalité d’accès. Sa capacité à mettre en partage les ressources et à donner la parole à chacun fait d’Internet un outils de renforcement des capacités des plus démunis et de participation citoyenne. Ainsi de nombreuses initiatives mises en place dans les quartiers, visent à donner la parole aux habitants et à les initier à la participation de la vie citoyenne par le biais du numérique.

Les quartiers prioritaires, là où l’on retrouve une population de « non internautes » plus dense, disposent souvent d’un tissu associatif dense. Ces associations sont une réelle opportunité pour les acteurs publics de mener des actions de médiation numérique et d’accompagnement de son usage.

Trois exemples d’actions publiques montrant que le numérique est un véritable levier de développement social urbain.

      1. Accompagner l’usage du numérique pour les demandeurs d’emploi, à Grigny (69). Dispositif d’aide à la maîtrise technique des outils numériques.

Ce dispositif va permettre dans un premier temps de réduire les inégalités de compétences instrumentales, pour ensuite permettre aux usagers d’acquérir des compétences rédactionnelles (ex: création de CV) ce qui réduira l’accentuation des inégalités sociales causée par le numérique. En effet les inégalités de compétences instrumentales entraînent les inégalités d’insertion sociale et professionnelle du fait que la maîtrise du numérique est nécessaire pour:

  • consulter les offres d’emploi

  • créer et rendre visible son curriculum vitae

  • organiser son déplacement à un entretien d’embauche

  • accéder à son dossier administratif de Pôle emploi, la compréhension et l’appropriation des outils numériques sont aujourd’hui primordiales

    2. Mobiliser les bénéficiaires du RSA autour du numérique, à Bourg-en-Bresse (01). Dispositif de mise à disposition de matériels permettant l’accès au numérique.

Dispositif mis en place par un partenariat public (département de l’Ain) privé pour les bénéficiaires du RSA. Ces personnes ont déjà acquis des connaissances numériques mais ne peuvent les appliquer, ou les renforcer, faute d’équipement informatique personnel trop cher. Ainsi la mise à disposition de ces outils a eut eu de réels impacts en termes d’emploi et de formation ( CDI, en formation qualifiante etc).

       3. Blog et espace multimédia itinérant, vecteurs d’insertion sociale, à Bourg-lès-Valence (26). Ces dispositifs sont mis en place afin de favoriser la participation citoyenne.

L’espace multimédia itinérant est un RDV hebdomadaire. Chaque semaine, dans différents lieux de la ville (centre social, Maison des jeunes et de la culture etc) des ordinateurs sont mis à dispositions des habitants. Des médiateurs multimédia sont également présent pour les accompagner à la compréhension de l’outil. Un blog a également été créé pour rendre compte des projets réalisés par les jeunes en difficulté sociale ou en décrochage scolaire.

Ces 3 exemples permettent de se rendre compte de l’enjeu qu’est l’accompagnement des pratiques numériques dans les politiques de la ville mais surtout de la capacité de cet outil à être un véritable levier d’insertion sociale, tant citoyen que professionnel.

La ville et le numérique, main dans la main contre les inégalités sociales

Pour pallier aux inégalités sociales creusées par l’apparition du numérique dans chacune de nos activités quotidiennes, il est nécessaire d’allier politiques de la ville, acteurs publics et habitants. Pour cela il faut:

1- Identifier les partenaires et les ressources existantes dans le territoire (lieux, matériels…) et Identifier les différents champs d’intervention (insertion, accès aux droits, éducation, prévention, aide à la prise de parole citoyenne).

2- Favoriser les rencontres: s’appuyer sur les croisements entre les différents champs et partenaires existants.

3- Éviter que le numérique ne devienne une fin en soi 

4- S‘assurer que le numérique soit au service d’un objectif d’insertion sociale plus au delà de la “lutte contre la fracture numérique”.

5- L’accompagnement au changement, il est nécessaire que les individus soient accompagnés dans leurs compétences instrumentales, informationnelles et stratégiques.

Le numérique est un véritable terreau d’inégalité et en même temps un formidable levier d’égalité des chances. Ce qui est certain c’est que les résistances à la généralisation des usages numériques peuvent être fortes. Le numérique est autoritaire et contraint la population à se soumettre au « tout numérique ». En effet, passifs et paradoxalement actifs, les citoyens voient certains services s’effacer derrière un unique mode de mise en relation passant par internet, la transformation profonde du travail et la porosité grandissante de la frontière bureau/ maison.

Deux question se posent alors: jusqu’où aller dans l’acculturation au numérique? Comment accompagner ce changement sans passer par l’injonction?

Fanny BERGES-COSTA

CR-DSU. (2013).Les échos … des journées CR-DSU (11). Repéré à :LES ÉCHOS… DES JOURNÉES DU CR•DSU N°11 – JUIN 2013

Photo: Emmaus Connect. (2014). Faire du numérique un levier d’insertion pour tous. Repéré à: http://emmaus-connect.org/2014/06/restez-connecte/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s